Aux dernières nouvelles, Agony se préparait donc tout doucettement pour une sortie le 30 mars sur PC et consoles. Les polonais de MadMind Studios s’étaient cependant fendus d’un message sur Kickstarter deux petites semaines avant la date prévue, expliquant qu’ils avaient besoin de temps pour “délivrer la meilleure expérience possible sur l’ensemble des supports” sans pour autant donner davantage de précisions sur le report. Ils nous faisaient également savoir que l’étape de la classification était passée et que le jeu serait traduit en neuf langues à sa sortie, français inclus.

Dans une foire aux questions publiée il y a cinq jours, ils abordaient par ailleurs la censure en se fendant d’un bref “rassurez-vous, toutes les versions seront identiques“. Pour rappel, Agony reste quand même un jeu qui se targue d’explorer la vision des Enfers de Dante en s’appuyant notamment sur La Divine Comédie. Pas étonnant donc, d’y croiser des créatures démoniaques à la poitrine apparente, des succubes qui se roulent des galoches ou des murs contruits à partir de foetus estropiés. Seulement voilà, ces délicieuses séquences ne semblent pas vraiment plaire aux divers organismes de classification, comme le racontent les développeurs dans un nouveau communiqué. “Pour publier le jeu, il a fallu faire des compromis. Autrement, nous aurions dû supprimer l’intégralité du projet et ne jamais sortir de version jouable“, déclare un représentant de MadMind. Aucune information supplémentaire n’a été donnée concernant les séquences concernées par la censure, même s’il est garanti que tout ce qui était visible dans les trailers se trouvera bel et bien dans le jeu final. Pour toucher un plus large public sur PlayStation 4 et Xbox One, Agony sera ainsi censuré sur toutes les plateformes : seule la version PC sera accompagnée d’un patch optionnel permettant de vivre l’expérience comme ses créateurs l’entendaient.

Avec tout ça, personne ne sait ni quand Agony sortira, ni dans quel état. Et vue la bouille du prototype présenté à la dernière Gamescom, ce n’est peut-être pas plus mal qu’il prenne son temps.

Source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here